Interview du photographe professionnel Pascal Curtil pour Graphic Artist

Votre parcours ?

Atypique ! J'ai un diplôme d'ingénieur en technologie multimédia et une maîtrise de communication. La photographie a toujours suivi mon parcours en filigrane : stage chez des photographes, puis photographe pendant mon service militaire. C'est d'ailleurs à l'armée que j'ai réalisé mon premier livre de photos. Mon parcours professionnel a été classique : entre strart-up, projets internet et consulting, je faisais des photos la nuit et j'écrivais des livres le week-end ! Jusqu'à l'ouverture du studio, mon lieu de création pour les campagnes publicitaires et les portraits notamment. 

Portrait-biographie-photographe-professionnel-Centre-Jaude-2-Pascal-Curtil_3945FB.jpg
Pascal Curtil devant le mur d'images "Bubbles Experience" du Centre Jaude 2 dont il a réalisé les visuels : 3 jours de shooting, 3257 portraits, des milliers de sourires !

Prix et distinctions ?

J'ai la chance de vivre des bons moments en participant à des concours et compétitions en France et à l'international :

  • 2015 : finaliste du Concours Meilleur Ouvrier de France en photographie
  • 2015 : seconde place PX3 Prix de la Photographie Paris, catégorie advertising professional

Une anecdote photo ?

Je me souviens d’un reportage à l’Elysée, pour photographier une remise de prix avec le Président de la République. La pression est toute particulière, puisque on ne peut pas râter les photos ou demander facilement au Président de reprendre la pose ! C’est la seule fois où j’ai vraiment été stressé par une prise de vue… au final les photos étaient très belles.

Je me souviens aussi d’un moment épique sur le shoot d’une campagne de pub pour une marque de puériculture, avec des bébés dans le studio. Le brief prévoyait entre autre une photo de bébé endormi sur l’épaule de sa maman. Et le bébé se réveillait à chaque shoot à cause du bruit des flashes ! Avec environ un quart d’heure de calins pour qu’il se rendorme à chaque fois, je vous laisse imaginer la durée de la séance et la pression pour avoir la bonne photo ! 

 

Votre vision de la photo professionnelle d'aujourd'hui ?

La bonne photo au bon moment ! La photo parfaite n’existe pas. Par contre mon travail est de créer pour mes clients la bonne photo au bon moment. C’est à dire la photo qu’il leur faut pour assurer une communication impactante, au moment où ils en ont besoin.

La bonne photo au bon moment implique de la flexibilité, pour assurer à la dernière minute la couverture d’un évènement et publier le soir même les photos sur un intranet ou une page FB. La bonne photo au bon moment implique de l’organisation, pour animer une équipe complète de créatifs et mannequins au studio afin de sortir les visuels du prochain catalogue. La bonne photo au bon moment implique de la précision, pour mettre en lumière et retoucher parfaitement le visuel clé de la prochaine campagne. La bonne photo au bon moment implique aussi des échanges et des sourires, pour obtenir les beaux portraits de collaborateurs ou de dirigeants pour la mise à jour d'un rapport annuel par exemple. 

 

Votre inspiration ?

Mon inspiration vient de beaucoup de sources différentes : la vie quotidienne, les échanges, les conversations, la lecture, la musique… Tout aussi bien, un sentiment, une sensation, une odeur peuvent déclencher une idée ou m’inspirer pour la réalisation d’une image ou d’une série d’images. Je profite aussi des voyages pour laisser l’inspiration venir des paysages, des rencontres, des sourires…

 

Vos Valeurs ?

Sans hésiter, trois valeurs clé : créativité, écoute, excellence.

Créativité : la base de tout. C’est mon ADN, la raison pour laquelle je fais tout ça. Pour être honnête, on ne vend pas de photos au studio, on vend des idées. Ensuite on les met en image. Notre créativité ne s’invente pas, par contre on la travaille tous les jours, pour trouver de nouvelles façons de voir les choses. C’est ce qui rend notre travail unique. C’est pour cela que mes clients me font confiance, ils trouveront toujours une bonne idée de photo ici !
Ecoute : une valeur clé. Etre à l’écoute des besoins me permet de répondre aux commandes et de produire les photos pour mes clients avec plus de justesse. On conçoit ensemble, on échange, on shoote, on ajuste, on retouche, on discute, afin d’obtenir la bonne photo au bon moment. Etre à l’écoute, c’est aussi partager mon expérience, pour faire bénéficier chaque client de toute la connaissance accumulée avec tous les autres clients.
Excellence : un peu obsédé...par la qualité des photos du studio. Je ne laisse pas partir du studio une photo “pas mal”. Je préfère les photos “super”. Donc on utilise le meilleur matériel, on se forme en permanence, et on travaille beaucoup. C’est ce qui a amené mes photos en finale du concours du Meilleurs Ouvrier de France cette année, et sur le podium de plusieurs concours internationaux prestigieux. Alors je continue à travailler.

 

Vos photographes coups de coeur ?

En pub, j’aime bien le travail d’Alex Telfer et celui de l’américain Joey L. Mon ami Arnaud Frich pour ses panoramiques. Les grands classiques, Peter Lindbergh et Patrick Demarchelier, pour la beauté intemporelle de leurs images. Les nus d’Andreas Bitesnich me touchent, et je suis un fan du travail d’Helmut Newton. 

 

Vos maîtres en matière de retouche photo ?

Pascal Dangin, qui dirige Box Studios à New York, un des plus gros studio de retouche du monde. Box retouche pour les plus grands photographes de mode et les plus grands magazines : Vogue, Vanity Fair, Harper’s Bazaar… Ils ont donc entre les mains des photos parmi les plus belles du monde !

 

Vos débuts en retouche photo ?

J’ai commencé la retouche au début des années 90, avec les premiers photomontages et manipulations d’images. La retouche beauté est arrivée assez rapidement dans mon parcours, dès le début des tests shoots pour les modèles d’agence, alors que j’habitais à Paris. Mais les outils de l’époque n’étaient pas vraiment aussi efficaces que ceux dont on dispose aujourd’hui !

 

Votre matériel ?

Je travaille sur un iMac pour le studio et un MacBook Pro pour les déplacements, associés à des écrans calibrés Eizo. J'utilise principalement un moyen format numérique Hasselblad. C'est un boitier très agréable qui délivre des résultats excellents. Pour les déplacements, j'ai aussi un Canon 5D MK III avec des objectifs du 14 au 400 mm.

Mon studio est équipé de générateurs Bowens et Profoto fixes et portables, associés à de nombreux accessoires : bol beauté, strip boxes, boîtes à lumière, parapluies... Le studio accueille aussi une imprimante Epson 7800. 

Un Drone homologué DGAC est venu renforcer l'équipement du studio, ainsi que des caméras GoPro et Sony, afin de couvrir les besoins vidéo de mes clients, autant en filmages associés à des prises de vue photo, qu'en complément avec des prises de vue et films aériens.

 

Une tablette graphique ?

J'utilise deux tablettes Wacom, une A4 pour le travail de studio, et une A6 pour emporter avec le MacBook Pro, de manière à pouvoir faire des retouches directement sur les lieux de shooting.

 

Vos logiciels préférés ?

J'utilise en premier lieu Photoshop avec des plugins, des bibliothèques de scripts, des brosses spécifiques, de manière à disposer de tous les outils nécessaires pour des retouches précises et efficaces. J'utilise aussi Phocus au studio pour les prises de vue connectées. Il s'agit du logiciel de prise de vue et de développement d'Hasselblad. Si je shoote connecté avec le Canon 5D MK III, j'utilise alors Lightroom. Bridge me permet de classer rapidement et de retrouver facilement mes séances de prise de vue et de retouche. Visio me permet de dessiner les schémas lumière des shootings, avec tous les paramètres de prise de vue.

 

Vos prochains projets photo ?

J'ai plusieurs campagnes publicitaires en cours et la rédaction d'un nouveau livre. Je vais lancer également une galerie de vente de tirages en ligne, un projet qui m'occupe beaucoup ! La finale du concours du Meilleur Ouvrier de France m'a également beaucoup occupée, et m'a donné de nouvelles perspectives. Une refonte de mon portfolio professionnel est également au programme. Bref, beaucoup de projets à mettre en place, c'est passionnant !

 

Propulsé par PhotoDeck